Témoignage sur la formation Cours collectifs d'italien

Marianne FENIGSTEIN-SIGG

Date : 28/11/2023

Marianne FENIGSTEIN-SIGG

Apprendre une langue à 100 ans ?

Marianne a 100 ans et suit des cours collectifs d’italien au CEL de COLMAR. Pas de doute : c’est la doyenne de tous les apprenants jamais inscrits à un cours de langue depuis l’existence du CEL de COLMAR !

Qu’est ce qui motive une centenaire à prendre des cours de langue ?

Chaque semaine, Marianne voyait sa fille se rendre à son cours d’italien avec entrain. Alors pourquoi pas elle ? Finalement, elle a le temps et en réfléchissant bien, elle trouve que son niveau d’italien a quand même bien baissé depuis qu’elle n’est plus en activité…plusieurs décennies (pour être tout à fait précise : 37 ans) en ce qui la concerne.
La voilà donc à faire un test de positionnement. Verdict : niveau B2. A cela pas de secret : Marianne était traductrice au Parlement Européen à Luxembourg. Dès son enfance à Zürich, elle a été confrontée aux langues étrangères et elle s’y est mis très tôt (latin, français, grec, anglais, italien). Vers la fin de sa carrière professionnelle, elle a encore étudié le portugais au moment où le Portugal a rejoint l’Europe, histoire de rester à la page !

Comment vit-on un cours où les autres apprenants ont 50 à 60 ans de moins ?

Comme elle aime les challenges et que les situations nouvelles permettent de s’ouvrir au monde et aux autres, cette différence d’âge ne lui pose aucun problème. Elle se sent juste un peu plus lente et trouve que les jeunes générations parlent trop vite en avalant la moitié des mots, un sacrilège pour elle.